20.3 C
Paris
mardi, juillet 23, 2024
AccueilArticlesGuide des festivals traditionnels à ne pas manquer en Espagne pour les...

Guide des festivals traditionnels à ne pas manquer en Espagne pour les amateurs de festivités

Date:

Derniers Articles

L’Espagne est connue pour ses festivals colorés et ses fêtes vibrantes qui attirent des millions de visiteurs chaque année. De la tauromachie aux carnavals animés, l’Espagne offre une multitude d’événements culturels uniques qui promettent des expériences inoubliables.

Guides des festivités en Espagne

Dans cet article, nous allons explorer certains des festivals traditionnels les plus emblématiques du pays que vous ne voudriez pas manquer.

Ce que vous devez retenir des festivals traditionnels Espagnol :

  • La Feria de Abril à Séville est une fête colorée avec des corridas, des tapas, et des danses sevillanas.
  • Le Carnaval de Tenerife, en février/mars, est célèbre pour ses concours de reines, processions et la “Sardine Enterrée”.
  • San Fermín à Pampelune en juillet, célèbre pour ses courses de taureaux et ses feux d’artifice.
  • Las Fallas à Valence en mars met en avant des statues géantes brûlées lors de la “Cremà”.

La feria de Abril à Séville

La Feria de Abril à Séville est sans doute l’un des festivals les plus célèbres d’Espagne. Cette célébration a lieu deux semaines après la semaine sainte, apportant avec elle six jours de fête ininterrompue.

Origines et histoire

Célébrée pour la première fois en 1847, la Feria de Abril a évolué d’une simple foire agricole à une véritable explosion culturelle. Aujourd’hui, elle combine la musique flamenco, la danse sévillane et la cuisine andalouse pour créer une ambiance festive incomparable.

Que faire pendant la Feria  ?

  • Assister à une corrida dans la célèbre Plaza de Toros de la Maestranza, un haut-lieu de la tauromachie en Espagne.
  • Déguster des tapas et boire du rebujito dans les casetas (tentes décorées).
  • Participer ou observer les Sevillanas, une danse traditionnelle andalouse.
  • Admirer les feux d’artifice qui marquent la fin du festival.

Le carnaval de Tenerife

Tenerife abrite le deuxième plus grand carnaval au monde, juste derrière celui de Rio de Janeiro. Cet événement spectaculaire attire chaque année des dizaines de milliers de visiteurs venus y participer ou simplement admirer les costumes flamboyants et les danses endiablées.

Quand et où ?

Le Carnaval de Tenerife se déroule principalement dans la capitale, Santa Cruz de Tenerife, généralement en février ou mars. Les dates varient chaque année en fonction de la Semaine Sainte.

Moments forts

  • Concours de reines du carnaval, où les participantes arborent des costumes extravagants pesant souvent plusieurs centaines de kilos.
  • Processions quotidiennes, connues sous le nom de “Coso”, qui mélangent chars allégoriques, danseurs et musiciens.
  • La “Sardine Enterrée“, une cérémonie parodique qui marque symboliquement la fin des festivités.

Lire : Où trouver les meilleurs restaurants de tapas à Madrid ?

San Fermín à Pampelune

Faisons maintenant cap vers le nord de l’Espagne pour découvrir San Fermín, l’un des festivals de tauromachie les plus renommés du pays. Organisé chaque juillet dans la ville ancienne de Pampelune, ce festival devient le point focal des amateurs de courses de taureaux et de traditions espagnoles.

Un festival légendaire

Immédiatement reconnaissable grâce aux tenues blanches et rouges portées par les participants, ce festival débute le 6 juillet à midi avec le « Chupinazo », une fusée lancée depuis la mairie marquant le commencement officiel des festivités.

Activités incontournables

  • Encierro (course de taureaux) : Chaque matin à 8 heures, des milliers de personnes courent devant les taureaux dans un parcours clôturé menant à l’arène de la ville.
  • Feux d’artifice quotidiens illuminant le ciel nocturne.
  • De nombreuses autres manifestations, telles que des concerts, des défilés, et des spectacles folkloriques.

Lire : Les trésors historiques d’Espagne

Las Fallas à Valence

Las Fallas est un autre festival emblématique qui ne demande qu’à être connu. Célébré en l’honneur de Saint Joseph, patron des charpentiers, il se déroule chaque mois de mars dans la ville méditerranéenne de Valence.

Les Ninots

Le cœur de Las Fallas réside dans les « Ninots », des statues gigantesques fabriquées en bois, en carton-pâte ou en polystyrène. Ces sculptures sont exposées dans toute la ville et souvent satiriques, elles dépeignent des scènes de la vie quotidienne ou caricaturent des figures publiques.

Moment fort  : la Cremà

Le moment culminant de ce festival est la “Cremà” qui signifie la brûlure. Le 19 mars, toutes les statues sont incendiées sauf une, élue pour être préservée et exposée dans le Musée de Fallero. Cet événement est marqué par de nombreux feux d’artifice, créant une soirée électrisante.

La Tomatina à Buñol

La Tomatina est peut-être le festival le plus ludique et inhabituel sur cette liste. Se déroulant le dernier mercredi d’août dans la petite ville de Buñol, près de Valence, il s’agit essentiellement d’une immense bataille de tomates.

Origine et règles

Cette bataille culinaire a débuté en 1945 et continue d’attirer des participants du monde entier. La règle principale est de s’amuser tout en respectant quelques consignes, comme n’utiliser que des tomates bien écrasées afin de limiter les risques de blessures.

Préparatifs et conseils

  • Portez des vêtements anciens car ils seront irrémédiablement tachés.
  • Protégez vos yeux avec des lunettes de natation.
  • Profitez des douches mises à disposition après l’événement pour nettoyer les restes de tomate.

Romería del Rocío à Almonte

Pour terminer notre tour des festivals espagnols, la Romería del Rocío mérite une mention spéciale. Ce pèlerinage religieux réunit chaque printemps des centaines de milliers de fidèles qui marchent jusqu’au sanctuaire de la Vierge del Rocío, situé dans le village d’Almonte en Andalousie.

Déroulement du pèlerinage

Le pèlerinage commence généralement le week-end de la Pentecôte et dure plusieurs jours. Les groupes de pèlerins appelés « hermandades » prennent la route à pied, à cheval ou en charrette. Ils chantent, dansent et prient tout au long du chemin, transformant le voyage en une véritable fête itinérante.

Le point culminant

La célébration atteint son apogée lorsque les pèlerins arrivent au village et assistent à la messe en plein air suivie de la procession de la statue de la vierge par les rues bondées d’Almonte.

Christian
Christian
Auteur passionné, je partage des récits et conseils pour les Français à l'étranger. Suivez-moi pour explorer ensemble la vie expatriée.

En Vedette

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici